Effectivement les prix augmentent, de manière hétérogène certes, mais ils augmentent. En Ile-de-France, la moyenne de ceux-ci augmente parfois jusqu’à deux fois plus que dans d’autres métropoles. En témoigne le tableau ci-dessous présentant les variations des prix des logements anciens en métropole.

Des taux de prêt immobiliers proches des records ? Les taux sont restés intéressants tout au long de l’année 2018 alors que l’on craignait une hausse significative. Nous pouvons alors penser que les taux bas permettront au marché de garder une jolie dynamique.

Categories: blogour blog