En fonction de la nature de votre bien, de sa localisation et de vos attentes par rapport à votre investissement locatif, vous pouvez opter pour la location meublée ou la location nue. Voici un comparatif qui pourra vous aider à faire votre choix. S’agissant de la durée du bail : celle-ci est de 3 ans minimum pour une location vide et de 1 an minimum si vous choisissez de louer votre logement meublé. De manière générale le turnover est moins fréquent lorsqu’il s’agit d’une location vide. Côté dépôt de garantie : sa valeur est de 1 mois de loyer pour un logement vide et de 2 mois pour un logement meublé. Concernant les montants des loyers : à qualité, surface et emplacement équivalents, les meublés peuvent se louer entre 5 et 30 % plus chers qu’un logement vide. Au moment de calculer votre rendement net, il faudra inclure dans votre équation l’achat ou le renouvellement du mobilier. Pour ce qui est de la fiscalité : dans le cas d’une location non meublée, vous devez déclarer dans vos revenus l’ensemble des loyers perçus. La différence est de taille lorsque vous choisissez la location meublée. Cette dernière vous permet en effet d’opter pour le régime forfaitaire, dit « micro-foncier », et de bénéficier d’un abattement de 30% sur vos revenus locatifs. Si vous faites le choix du régime réel, vous pouvez déduire les charges de vos recettes locatives au moment de les déclarer au fisc. Sachez également que vous pouvez opter pour le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) pour être soumis à l’impôt sur le revenu des personnes physiques dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez être accompagné dans votre projet d’investissement locatif.
 
Catégories : BlogNotre blog